lundi 26 novembre 2007

Compresseur de qualité

Ultrastar, du forum Hardware nous a conçu il y a de ça quelques un mois un compresseur avec "coupeur" automatique. Rien d'exceptionnel à cela me direz vous. Mais celui-ci a l'avantage de proposer une architecture plutôt intéressante ainsi qu'une certaine rigidité. Le tout avec un nombre de pièces assez correct.

Et plusieurs AFOL ont adopté ce compresseur, c'est à mon tour, et je vous le présente.


D'autres photos sur sa galerie Brickshelf

Pour ceux qui ne saisissent pas le fonctionnement du dit coupeur automatique, j'explique.
Tout d'abord, l'intérêt d'un tel système est multiple:

-Vous évitez de grosses surpressions et donc de faire sauter des tuyaux(pas pratique quand c'est dans le ventre du modèle que ça saute).
-Vous réalisez des économies sur les piles et accus car le compresseur ne tourne que si il y a une demande d'air.
-Vous êtes aussi dispensé de sauter sur le boîtier à pile pour le couper.
Et c'est un "plus" technique.

Le fonctionnement est relativement simple.
"Un" compresseur, un vérin sur un circuit non fermé, un interrupteur et le tour est joué.

Quand vous utilisez l'air fourni par les pompes pour alimenter le vérin de votre modèle(un camion, une pelleteuse, peu importe), la pression dans celui du compresseur n'est pas suffisante pour l'ouvrir et ce grâce aux solides élastiques qui le maintiennent fermé.
Lorsque le vérin du modèle est à sa course maximum, la pression d'air dans le circuit augmente et va être suffisante pour vaincre celle des élastiques. Le vérin s'ouvre et pousse un bras qui, via un renvoi de pignons actionne l'interrupteur... le moteur s'éteint.

Si maintenant vous actionnez de nouveaux votre vérin, la pression va baisser, les élastiques reprennent le dessus et comme le haut du vérin est mis à l'air libre, il peut se fermer et basculer l'interrupteur.

Çà c'est la théorie, dans la pratique ça donne ceci:

video

J'ai choisi de pincer la tubulure pour vous montrer l'effet d'une hausse de pression car avec un vérin, ça va trop vite pour être filmé, mais le résultat est le même. Quand je pince, la pression monte, le vérin s'ouvre et coupe le moteur. Quand je relâche, il se ferme et rallume le moteur.

Voilà un petit automatisme bien sympathique que j'utiliserai dans un futur MOC.
Et merci à Ultrastar pour son travail.

Moune

1 commentaire:

Unknown a dit…

Bonjour, j'aimerai savoir où trouver le plan de ce compresseur à coupeur automatique ?
Cordialement, éricM.