dimanche 13 juillet 2008

La pelleteuse 8294 !!

Bon, je l'ai achetée, alors autant vous en toucher deux mots.

Présentons tout d'abord ses données globales:
Son prix est de 59.99€ et il possède un nombre de pièces plutôt attractif: 720 éléments.
Il est arrivé à la vente au tout début du mois de juillet 2008.

Bien évidement, le détail qui confère à ce set tout son intérêt, c'est la présence de 2 vérins mécaniques.

Pour plus de détails sur ces vérins mécaniques, je vous invite à consulter cet article.

Hop, on met les mains dans le cambouis, et on ouvre la boite.

5 sachets numérotés: deux 1, deux 2 et un 3. Deux livrets, une plaque pour le modèle secondaire et une planche d'autocollants (Rappel: je ne les colle jamais).



La boite ne recèle que 3 nouvelles pièces: nouveau cardan, long de 3 studs (x2), nouveau vérin (x2) et nouveau support de vérin (x2).
Côté pignons, 13 roues sont de la partie, c'est correct.



En dehors des nouvelles pièces, il y a des choses intéressantes dans ces sachets: une tourelle, des chenilles, un godets, etc.

Passons à des photos du montage, puis nous examinerons la machine d'un peu plus près.
Pour ce dernier, comptez environ 2h30 à 3H, pause glace inclue.









La technique
Le premier bout de pelleteuse que l'on assemble est la base, munie de ses deux chenilles.
Il y a 2 x 30 maillons, qui s'articulent autour de 4 "petites" roues noires; Et une flopée de roulettes (16 au total) assurent un guidage secondaire aux chenilles.
Les chenilles ne "ballotent" pas du tout, elle sont bien tendues, c'est un avantage esthétique, mais pour les faire tourner sur une surface lisse telle qu'un bureau, niet !

La tourelle tourne librement, sans mécanismes.

Le corps de la pelleteuse, maintenant, abrite les mécanismes de manœuvres du bras et de la pelle.
Tout cela est mis en mouvement par une seule "manivelle", située à l'arrière, faite avec un pignon noir 20t.Mais pourquoi Lego a-t'il abandonné les vraies manivelles? moins esthétiques, mais plus Technic et surtout, bien plus pratique pour actionner un mécanisme avec aisance et régularité.
L'axe de ce pignon rentre dans le modèle et est lié à une roue 24t qui entraîne une 8t, provoquant donc un ratio de 1:3 (et une perte de couple).

Ce pignon de 8 dents entraine directement l'arbre principal d'une petite boite dite "de vitesse" à 2 positions comme nous avons l'habitude d'en voir dans presque chaque modèle .
Sur cet arbre se trouve donc deux pignons 16t embrayables et le fameux Driving ring, qui entraîne l'un ou l'autre 16t en fonction de la position du Changeover catch, ou plus simplement, le levier de sélection, que l'on voit vers l'échappement du modèle.

Partant de cela:
En tirant le levier vers l'avant, c'est le premier vérin qui est actionné. le 16t de la boite de vitesse entraîne une 20t double bevel de couleur Tan. Son axe traverse le châssis et débouche sur un 12t bevel de la même couleur.
Là, un pignon similaire, mais possédant 20 dents, est actionné. Il tourne sur le même axe que le support du vérin. A nouveau, un 12t lui, fixé en entrée du vérin.
Le ration manivelle:entrée du vérin est de 1:3.75

La manœuvre est un peu dure car la pression du bras sur le vérin induit des frottements supplémentaires, mais le vérin en lui-même ne montre pas de faiblesses.
Nous savons qu'il faut 26 révolutions de l'axe d'entrée du vérin pour que celui-ci effectue une course complète. la manivelle devra faire seulement 6.9 rotations.

Note: manivelle en sens horaire = montée du bras. En sens anti-horaire = descente du bras

Ensuite, en tirant le levier vers l'arrière, c'est le second vérin qui s'actionne. Ce dernier incline le second bras et bascule le godet.

Reprenons depuis la boite de vitesse; Une 20t double bevel a sur son axe un 12t double bevel noir. Un second est monté avec un axe vertical, partant vers le haut. Un troisième est à l'extrémité de ce même axe. Un quatrième est montée sur l'axe qui articule le bras principal. Et enfin ( ) le cinquième, est monté sur le bras en lui même.
Ces pignons sont remarquablement bien intégrés au modèle.
L'axe du cinquième rentre dans le bras, et entraîne 2 cardans, les nouveaux, ne faisant que 3 studs de longueur, contre 4 pour les anciens qui eux n'auraient pas permis un tel montage.
Et là, le vérin, qui va incliné le bras secondaire, et par un système de bielles, calculé au poil, va basculer le godet, comme s'était le cas sur le petit modèle 8419 (qui a tout à envier à notre 8294 ).
Pour les ratio: manivelle:vérin = 1:3, tout simplement, soit 8.6 tours pour une course complète
La rotation horaire "rentre le bras", et l'inverse le sort.

Est à soulignée, aussi, l'intégration de l'axe dans le premier bras, du grand art!
Le bras est, aussi, bien rigide.

Pour les deux fonctions, les débattements des bras sont très bons, et ce grâce à la course importante des vérins, permettant au bras de s'étendre assez loin. Et lorsque ces derniers arrivent en butée, la manivelle est stoppée quasi net (on ne peut forcer).

Un autre petit bémol tout de même, c'est le système de boite de vitesse nous met dans l'impossibilité de contrôler en même temps les deux vérins. Mais à l'utilisation, ca n'est pas si gênant que ça.

Bien-sûr, on peut regretter le côté deux-en-un de la deuxième fonction, mais un troisième vérin, pour basculer indépendamment le godet, n'aurait pas été actionnable depuis le châssis compte tenu de l'échelle du véhicule (et puis le prix aurait été plus important).

Sur le plan technique donc, c'est très bon !

Le design

Autant le dire tout de suite, elle est très belle.Tout est parfaitement dimensionné et les décorations sont nombreuses.
Comme dit dans le premier paragraphe, les chenilles sont bien tendues et guidées par une foule de roulettes, rendant l'ensemble très agréable à l'œil.
Ensuite, la tourelle, si on y regarde de plus près, de chaque côté de la partie "boite de vitesse", c'est assez vide. C'est en faite des espaces aménagés par Lego pour y mettre un moteur M, un switch, etc.
Mais comme je le disais, il faut vraiment regarder le modèle de très près.

Les dimensions, du bras, de la cabine, le d'arrière, etc sont vraiment bonnes. L'échelle des vérins est également optimale.

Sur le plan des couleurs, la dominance est au rouge et au noir, couleurs certes peu banale pour ce genre d'engins, mais qui pour notre petit modèle Lego, l'habille à merveille. Ajoutez à cela des éléments gris, du blanc et du bleu pour la cabine, et voila un mélange de couleurs finement mené.

La cabine est pourvue d'un siège et d'un "joystick". un deuxième aurait été le bien venu (d'autant qu'il y avait de la place).
L'intérieur est en revanche dépourvu de tableau de bord.

Du côté des petites décorations, elles sont nombreuses: gyrophare, feux à l'avant, l'arrière et sur le bras, échappement.
Bizarrement, les seules pièces studfull sont celles utilisées pour la déco, il n'y en a pas ailleurs.

Et puis il n'y a pas de méta-pièces de carrosseries, de même que les seuls éléments flexibles sont ceux des montants de la cabine.

Qu'en conclure pour ce chapitre?
Parfait !!

Alors voilà, mon impression sur ce modèle est très positive: beau, bien pensé, technique, apportant des nouveautés notables.

Les instructions fournies dans la boite permettent de monter le modèle principal, mais aussi d'y apporter des modifications pour ceux qui ont fait l'acquisition du set 8293. ce dernier ajoute un moteur M qui entrainera les mécanismes, le switch, les LEDs qui prendrons place sur le bras, et le boitier à piles qui est disposé sous la tourelle.

Je vous propose maintenant une série de photos, et une vidéo.







Pour la vidéo, j'ai remplacé la manivelle par un moteur XL .
Comme ça, les mouvements sont bien fluides, le peux contrôler la vitesse avec le régulateur, et on ne voit pas des bras qui se baladent partout au milieu .
Pour rappel, le moteur atteint une vitesse maximale de 200 tours par minute.



Et vu qu'elle n'a pas de son, vous n'entendez pas les pignons craquer.

Enfin, cette pelleteuse mérite bien des éloges, un modèle très réussi qui saura en convaincre un grand nombre.
Car ne l'oublions pas, des 3 Technic sortis cet été, c'est le seul à posséder 2 vérins, et c'est le moins cher des 3.

Foncez !

Le modèle secondaire
Les plans papiers n'étant pas dans la boite, il faudra, pour ceux qui ont le modèle, attendre que Lego les mettent en ligne sur son site.
Pour rappel, c'est une benne basculante:



Moune

2 commentaires:

Anonyme a dit…

c'est bilen ce que je disait sur légopirate
les sets a vérins vont regorger de cardans
miam
bon ben je fonce l'acheter;)

RNOSPACE a dit…

moune tu peut rajouter que le dumper sur chenilles existe en vrai
mais sur le vrai y'a pas de turntable:)